Accueil

Services communautaires

Conseil de bande

Emplois   

Attraits et services

Liens utiles

Lexique

Devenez membre de l'infolettre


Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir les offres d'emplois disponibles dans notre communauté.

Veuillez  compléter ce formulaire pour vous inscrire.

 

Prénom : 
Nom : 
Sexe : Masculin Féminin
Courriel : 
Confirmation : 


La communauté


 

Albums de photos


Pour nous joindre:


INNU TAKUAIKAN UASHAT MAK MANI-UTENAM

C.P. 8000, 265 Boul. des Montagnais
Uashat , Qc G4R-4L9

Google Maps

Téléphone :  

418 962-0327

Sans frais:

1-800-563-0327

Fax: 418 968-0937

info@itum.qc.ca

Bulletin Itum Utaimun




Émissions radiophoniques


Émissions radiophoniques sur les affaires publiques et communautaires

M. Raoul Vollant

Extraits audios du 10 avril  2015 (YouTube):

Consulter l'historique

 

 

MétéoMédia



 

Écoutez en direct


CKAU 104,5 FM Mani-Utenam
  90,1 FM Uashat

 

Histoire de la communauté - Uashat Mak Mani-Utenam


Bien que 16 kilomètres séparent les deux communautés, elles sont regroupées sous un même Conseil formant ainsi une seule Bande.

Longtemps avant l’instauration des réserves, la majorité des Innus de la région occupaient le territoire de Uashat et quelques familles s'établirent à l'ancien Village de Moisie. Suite à la création de Mani-Utenam en 1949, le gouvernement fédéral prévoyait que tous les Innus de Uashat déménageraient dans cette nouvelle réserve, ce qui ne fut pas le cas.
 
Certains décidèrent de s’y installer alors que d’autres luttèrent afin de demeurer sur les terres qui leurs ont été reconnues en 1906. Ce n’est que beaucoup plus tard, soit en 1966, que Uashat a été intégré dans le plan d’aménagement de la Ville de Sept-Iles.
 
 
DONNÉES UASHAT MANI-UTENAM
Traduction française La Baie Village de Marie
Superficie 117 hectares 527 hectares
Population 3728 membres au total dont 52% ont moins de 25 ans
Localisation À l'extrême ouest de la ville de Sept-Îles 16 Km à l'est de Sept-Îles
Langues La langue principale est l'Innu et la langue seconde, le français. 

 

Pratiques traditionnelles
 
La pêche au saumon, la chasse à l’outarde, au caribou, la trappe d’animaux à fourrures et le piégeage pour le castor sont des activités traditionnelles qui se pratiquent encore à l’intérieur des terres.
 
Pour beaucoup d’Innus encore, visiter le territoire quelques fois par année est vital. Malgré certaines contraintes qu’impose le mode de vie contemporain, les pratiques traditionnelles demeurent des activités importantes pour la préservation de la culture.
 
 
Les Innus en général 
 
Dans l’Innu-aimun, la langue de la nation, le mot Innu signifie Être humain. De nos jours, on compte près de 16 000 Innus réparties dans onze villages du Québec et deux du Labrador.